Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Mariano Fortuny était une personne polyvalente et entreprenante aux multiples facettes, avec une culture vaste et éclectique. Il était dessinateur, styliste et créateur, il photographiait avec un œil expert et il créait des lampes, des tissus et des vêtements. Il a vécu plusieurs dizaines d’années de sa vie à Venise, au Palazzo Pesaro degli Orfei, et il a acheté pour sa fabrique le site d’un ancien couvent avec un jardin à la Giudecca en le faisant revivre.

L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

Une catastrophe se passa à Venise, sur la place Saint Marc, le 18 décembre 1545: la voûte en construction pour la nouvelle Bibliothèque Marciana s’écroula ruineusement. Cela fut un rude coup pour l’architecte Jacopo Sansovino, qui était arrivé à Venise avec l’ambition d’y introduire la grandeur de l’architecture de la Rome ancienne.

Le moulin de San Girolamo à Venise

Le moulin de San Girolamo à Venise

À Venise, la révolution industrielle démarre dans la première moitié du 19ème siècle dans des endroits souvent insolites, mais elle atteint des niveaux d’efficacité élevés. Voici donc le récit d’un moulin unique, lié à l’une des dynasties industrielles les plus importantes d’Italie: les Stucky.

Ca’ Zenobio et le Collège arménien de Venise

Ca’ Zenobio et le Collège arménien de Venise

L’histoire d’un palais vénitien et de la communauté arménienne présente pendant des siècles à Venise: entre un jardin caché et un salon de bal décoré avec des miroirs, des stucs, des fresques, la visite du palais est un point de départ pour un itinéraire insolite à la recherche des traces arméniennes dans Venise.
L’histoire d’un palais vénitien et de la communauté arménienne présente pendant des siècles à Venise: entre un jardin caché et un salon de bal décoré avec des miroirs, des stucs, des fresques, la visite du palais est un point de départ pour un itinéraire insolite à la recherche des traces arméniennes dans Venise.

Le Palais des Doges: là où bat le cœur de Venise

Le Palais des Doges: là où bat le cœur de Venise

Malgré l’intérêt croissant pour la «Venise secrète » ou la « Venise cachée », pour moi le Palais des Doges reste toujours le lieu le plus représentatif de ma ville et peut-être pour les centaines de visites guidées que j’y ai conduites, mais je dois dire que je me sens parfaitement à l’aise, presque à la maison…