Ca’ Zenobio et le Collège arménien de Venise

Ca’ Zenobio et le Collège arménien de Venise

L’histoire d’un palais vénitien et de la communauté arménienne présente pendant des siècles à Venise: entre un jardin caché et un salon de bal décoré avec des miroirs, des stucs, des fresques, la visite du palais est un point de départ pour un itinéraire insolite à la recherche des traces arméniennes dans Venise.
L’histoire d’un palais vénitien et de la communauté arménienne présente pendant des siècles à Venise: entre un jardin caché et un salon de bal décoré avec des miroirs, des stucs, des fresques, la visite du palais est un point de départ pour un itinéraire insolite à la recherche des traces arméniennes dans Venise.

Venise comme je l’aime

Venise comme je l’aime

Une ville d’eau, mais sans eau: Venise résolut le problème de l’eau potable recueillant et filtrant l’eau de pluie. Et avec l’occasion on créa des oeuvres d’art: les belles margelles de puit en marbre, en pierre d’Istrie et même en bronze décorent les campi et les cours de la ville depuis des siècles et encore aujourd’hui elles font partie de la vie quotidienne.

Jardin Barnabò: merci chère Anna!

Jardin Barnabò: merci chère Anna!

Le jardin Barnabò est l’un des plus beaux du Grand Canal. Comme peu à Venise, il est riche de roses multicolores et de beaucoup d’autres fleurs de différents types visibles en partie aussi de l’eau. Le jardin exprime et rappelle au mieux la personnalité rayonnante d’Anna, qui les a choisies et préparées soigneusement et dont elle est toujours l’âme.