Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Ebrû est une technique de papier peint dont le nom est dérivé d’un terme turc et perse signifiant « nuage ». Alberto Valese, à Venise, est le seul artiste non turc à produire Ebrû et à être reconnu en Turquie comme un maître. Alberto réalise des feuilles de papier marbré uniques qui reproduisent la nature changeante des eaux de la lagune et des marbres byzantins de Venise. Il continue à les produire utilisant les méthodes artisanales apprises sur le terrain.

Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Mariano Fortuny était une personne polyvalente et entreprenante aux multiples facettes, avec une culture vaste et éclectique. Il était dessinateur, styliste et créateur, il photographiait avec un œil expert et il créait des lampes, des tissus et des vêtements. Il a vécu plusieurs dizaines d’années de sa vie à Venise, au Palazzo Pesaro degli Orfei, et il a acheté pour sa fabrique le site d’un ancien couvent avec un jardin à la Giudecca en le faisant revivre.

La Venise secrète de San Nicolò dei Mendicoli

La Venise secrète de San Nicolò dei Mendicoli

Dans le sestiere de Dorsoduro se trouve une église particulièrement chère au cœur des pauvres pêcheurs qui habitaient autrefois ces lieux.
San Nicolò dei Mendicoli, véritable chef-d’œuvre d’architecture, n’est pourtant qu’une des si nombreuses merveilles vénitiennes malheureusement délaissées des touristes pressés

L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

Une catastrophe se passa à Venise, sur la place Saint Marc, le 18 décembre 1545: la voûte en construction pour la nouvelle Bibliothèque Marciana s’écroula ruineusement. Cela fut un rude coup pour l’architecte Jacopo Sansovino, qui était arrivé à Venise avec l’ambition d’y introduire la grandeur de l’architecture de la Rome ancienne.