Venise comme je l’aime

Venise comme je l’aime

Une ville d’eau, mais sans eau: Venise résolut le problème de l’eau potable recueillant et filtrant l’eau de pluie. Et avec l’occasion on créa des oeuvres d’art: les belles margelles de puit en marbre, en pierre d’Istrie et même en bronze décorent les campi et les cours de la ville depuis des siècles et encore aujourd’hui elles font partie de la vie quotidienne.

Un orphelinat, la musique et son église: la Pietà

Un orphelinat, la musique et son église: la Pietà

L’Institut provincial pour l’enfance « Santa Maria della Pietà » : un aspect important de continuité entre la Venise d’hier et d’aujourd’hui pour l’accueil, l’assistance et l’éducation des enfants abandonnés et qui ont besoin de soins.