Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Je pense qu’il est encore possible de découvrir de sentir et d’aimer Venise tout en la respectant, bien loin des hordes des touristes qui la zappe, il est oui possible d’aller contre courant tel les poissons de la lagune, il suffit d’être accompagné par un guide officiel et local et j’insiste sur le mot local….en lire plus

Le moulin de San Girolamo à Venise

Le moulin de San Girolamo à Venise

À Venise, la révolution industrielle démarre dans la première moitié du 19ème siècle dans des endroits souvent insolites, mais elle atteint des niveaux d’efficacité élevés. Voici donc le récit d’un moulin unique, lié à l’une des dynasties industrielles les plus importantes d’Italie: les Stucky.

La céramique vénitienne

La céramique vénitienne

Si l’artisanat artistique du verre de Murano est en général assez connu, la céramique vénitienne est méconnue de la plupart des visiteurs à Venise. On peut voir une de plus belles collections, entre autre des pièces de l’entreprise Vezzi, dans un palais du XVIII siècle, la Ca’ Rezzonico, mais aussi remonter aux origines des céramiques faites avec les techniques byzantines, dans le musée de la Ca’ d’Oro. Grâce à Maria Grazia, une de nos Bestveniceguides, vous pourrez découvrir non seulement les deux splendides palais, mais aussi des très belles pièces d’un des plus anciens artisanats artistiques de Venise.

Le jardin Contarini Dal Zaffo

Le jardin Contarini Dal Zaffo

Le grand jardin fait référence à une branche de la famille Contarini, l’une des familles les plus anciennes de Venise et la seule à avoir eu huit Doges pour représenter la ville.
Au cours des cinq siècles de son histoire, le jardin a changé plusieurs fois et montre aujourd’hui encore les traces de son long passé mais, en même temps, dans ses grands espaces, la richesse de multiples plantes et fleurs du présent.

La Pietà aujourd’hui comme autrefois

La Pietà aujourd’hui comme autrefois

La Pietà est une institution vraiment passionnante depuis sa création, à une époque lointaine en 1346, lorsque les jeunes enfants, au début uniquement des familles pauvres, ont été abandonnés dans les rues de Venise, ville qui, comme tant d’autres, a souffert de ce fléau.
Mais elle est également passionnante pour ses extraordinaires évolutions, musicales et non musicales, liées tant à la générosité privée que publique et aux compétences mises en valeur parmi ses “jeunes filles“ au fil des siècles, grâce à la maîtrise de compositeurs et de musiciens comme Vivaldi, qui leur a dédié presque quarante ans de sa vie.