Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Je pense qu’il est encore possible de découvrir de sentir et d’aimer Venise tout en la respectant, bien loin des hordes des touristes qui la zappe, il est oui possible d’aller contre courant tel les poissons de la lagune, il suffit d’être accompagné par un guide officiel et local et j’insiste sur le mot local….en lire plus

Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Ebrû est une technique de papier peint dont le nom est dérivé d’un terme turc et perse signifiant « nuage ». Alberto Valese, à Venise, est le seul artiste non turc à produire Ebrû et à être reconnu en Turquie comme un maître. Alberto réalise des feuilles de papier marbré uniques qui reproduisent la nature changeante des eaux de la lagune et des marbres byzantins de Venise. Il continue à les produire utilisant les méthodes artisanales apprises sur le terrain.

Venise comme je l’aime

Venise comme je l’aime

Une ville d’eau, mais sans eau: Venise résolut le problème de l’eau potable recueillant et filtrant l’eau de pluie. Et avec l’occasion on créa des oeuvres d’art: les belles margelles de puit en marbre, en pierre d’Istrie et même en bronze décorent les campi et les cours de la ville depuis des siècles et encore aujourd’hui elles font partie de la vie quotidienne.