Une des églises préférées des Vénitiens, et qui est encore aujourd’hui au centre des fêtes les plus importantes du calendrier religieux de la ville, est celle dédiée à la Madonna della Salute (la Vierge de la Santé).

Son origine est liée à la terrible épidémie de peste des années 1630-31, qui avait fauché des dizaines de milliers de personnes dans la ville. L’église est donc un imposant et merveilleux ex-voto que la République offre à la Vierge Marie pour la remercier de son intercession en faveur du peuple Vénitien pour la fin de la terrible épidémie.

Parmi les différents projets présentés, la République choisira celui de l’architecte en vogue Baldassare Longhena, le représentant du style baroque à Venise. Il avait conçu une solution révolutionnaire: une église à plan central et octogonal, caractérisée par plusieurs façades, dont la principale donne sur le Grand Canal et est reconnaissable grâce à un gigantesque escalier.

Basilique Santa Maria della Salute

Basilique Santa Maria della Salute

La première pierre est posée le 1er avril 1631 mais l’édifice sera achevé par l’architecte Antonio Gaspari en 1687, cinq ans après la mort de Longhena.

Le Sanctuaire se trouve dans un des endroits les plus prestigieux de la ville, dans le quartier de Dorsoduro à côté de la Pointe de la Douane, donc très proche du bassin de Saint Marc.

Vue du Bassin de Saint Marc de la Pointe de la Douane, à gauche l’Hôtel de la Monnaie et la Libreria Marciana

Vue du Bassin de Saint Marc de la Pointe de la Douane, à gauche l’Hôtel de la Monnaie et la Libreria Marciana

L’extérieur du bâtiment se caractérise par l’exubérance de sa décoration, typique du style baroque, avec les nombreuses colonnes et statues et surtout les grandes volutes, qui sont en réalité des contreforts qui support l’énorme dôme et qui capturent le regard de l’observateur.

Les volutes (détail)

Les volutes (détail)

La coupole vue de l’intérieur

La coupole vue de l’intérieur

Les six autels à l’intérieur de l’église sont décorés avec des tableaux qui représentent les évènements les plus significatifs de la vie de Marie et dans la Sacristie sont conservés des véritables chefs-d’œuvre des maÎtres de la peinture Vénitienne, tels que Tiziano et Tintoretto.

À l’origine de la « Fête de la Santé» il y a le vœu du Doge Marcantonio Giustinian, qui le 21 novembre de l’année 1687 avait fait la promesse solennelle que chaque année, à la même date, les Vénitiens se seraient rendus en procession au Sanctuaire, comme signe de gratitude éternelle à l’égard de la Vierge Marie, qui avait sauvé la ville. Le jour n’avait pas été choisi par hasard: le 21 novembre est en effet le jour dans lequel on célèbre la Présentation de la Vierge au Temple.

Détail du tableau de l’artiste Luca Giordano représentant La Présentation de la Vierge au Temple (1674)

Détail du tableau de l’artiste Luca Giordano représentant La Présentation de la Vierge au Temple (1674)

La fête de la Santé, avec celle du Rédempteur, est encore aujourd’hui une des plus typiques de Venise et la population y participe activement: pour l’occasion un pont provisoire est bâti sur le Grand Canal pour relier le quartier de Saint Marc avec celui de Dorsoduro, de façon à ce que les fidèles puissent rejoindre à pied la Basilique, comme avaient fait le Doge et la Seigneurie en 1687.

Au-dehors de l’église, sur le campo (la place), et dans les ruelles aux alentours, des étalages vendent des cierges, pour ceux qui se rendent à la procession, des ballons pour les enfants, des sucreries et des petits gâteaux cuisinés sur place: ce que je préfère est la ciambella (beignet) chaude et sucrée… simplement délicieuse!

Gâteaux de la fête de la Santé

Gâteaux de la fête de la Santé

Ballons de la fête de la Santé

Ballons de la fête de la Santé

Cierges de la fête de la Santé

Cierges de la fête de la Santé

Cette année, à cause du Covid-19, il y aura des limitations à respecter et nous ne pourrons pas fêter comme d’habitude. Nous attendons l’année prochaine et nous espérons vous accueillir dans une ville prête à célébrer la fête de la Santé et pour vous accompagner dans la visite de cette église extraordinaire.

Nadia Mazzon
BestVeniceGuides
www.touringvenice.com