La Fête de ‘La Salute’

La Fête de ‘La Salute’

La basilique de Santa Maria della Salute (la Vierge de la Santé), bâtie au XVIIème siècle dans le quartier de Dorsoduro en signe de remerciement à la Vierge Marie pour son intercession en faveur de Venise à l’occasion de la fin de la peste de 1630-31, a donné naissance à une des plus importantes fêtes religieuses de la ville, une opportunité spéciale pour découvrir une Venise différente.

lire plus
Une ville qui épousa la mer: la fête de la Sensa

Une ville qui épousa la mer: la fête de la Sensa

“Desponsamus te, mare, in signum veri perpetuique dominii”: avec cette déclaration d’union sacrée, le jour de l’Ascension, le doge célébrait le mariage de Venise avec la Mer Adriatique, et il faisait glisser dans l’eau de son bateau de parade, le Bucentaure, une bague nuptiale en or. Orgueilleuse affirmation de puissance maritime, mais non seulement, l’origine de cette cérémonie serait à relier à une bénédiction de la mer pour l’expédition maritime en Dalmatie du doge Pietro II Orseolo en l’an 1000. À celle-ci on ajoutera des véritables épousailles à la suite de la tradition légendaire de la remise d’une bague au doge Sebastiano Ziani de la part du pape Alexandre III, au moment de la paix de Venise avec Frédéric Barberousse en 1177. Aucune autre fête et tradition fut plus importante tout le long de l’histoire de la République de Venise. Aucune autre célébration d’autrefois et d’aujourd’hui nous rappelle d’une manière aussi magique et symbolique que l’existence et le destin de cette ville, née sur de la boue, est intimement liée à la mer.

lire plus
Le Café Florian

Le Café Florian

En 2020 Le Grand Café Florian fêtera ses 300 ans. Vous pouvez toujours y déguster un chocolat chaud en hiver ou un Bellini en été accompagné par les notes endiablées de son orchestre tout en admirant les éléments mauresques de la Basilique Saint Marc. C’est ici que se retrouvaient les intellectuels vénitiens et les artistes de tout le monde. Ses salles et son historie nous fascine encore…

lire plus
« Pianississimo » et « Sospiroso come il Ponte dei Sospiri » : c’est le Museé des instruments de musique du Conservatoire de musique Benedetto Marcello, à Venise, au Palazzo Pisani

« Pianississimo » et « Sospiroso come il Ponte dei Sospiri » : c’est le Museé des instruments de musique du Conservatoire de musique Benedetto Marcello, à Venise, au Palazzo Pisani

Vous aimez la musique ? Vous aimez voir comment elle est miraculeusement produite ? Au Musée du Conservatoire de Venise, plusieurs instruments de musique y sont exposés, beaux à voir mais plus ou moins mystérieux pour les non-experts ; En les regardant bien, ils peuvent ouvrir une lueur et peut-être … percer l’obscurité …

lire plus
Armonies célestes: Les instruments de musique dans la peinture vénitienne exposée actuellement aux Gallerie dell’Accademia de Venise

Armonies célestes: Les instruments de musique dans la peinture vénitienne exposée actuellement aux Gallerie dell’Accademia de Venise

La musique est ancienne presque autant que l’apparition de femmes et d’hommes sur la terre, mais c’est seulement à partir du Moyen Âge que les peintures nous suggèrent un Paradis encore plus beau grâce à la musique jouée par des anges musiciens. Aux Gallerie dell’Accademia de Venise, on peut réellement constater que les instruments anciens (dont les peintures sont souvent un témoignage rare) étaient à l’origine uniquement joués par des anges, puis par des frères à l’occasion de processions et de fêtes religieuses, et ensuite aussi par des poètes ou par de simples musiciens.

lire plus
Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Tourisme responsable ou être responsable de Venise. Les chemins de traverse de la Cité des Doges.

Je pense qu’il est encore possible de découvrir de sentir et d’aimer Venise tout en la respectant, bien loin des hordes des touristes qui la zappe, il est oui possible d’aller contre courant tel les poissons de la lagune, il suffit d’être accompagné par un guide officiel et local et j’insiste sur le mot local….en lire plus

lire plus
Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Le papier Ebrû, suspendu entre l’eau et le ciel

Ebrû est une technique de papier peint dont le nom est dérivé d’un terme turc et perse signifiant « nuage ». Alberto Valese, à Venise, est le seul artiste non turc à produire Ebrû et à être reconnu en Turquie comme un maître. Alberto réalise des feuilles de papier marbré uniques qui reproduisent la nature changeante des eaux de la lagune et des marbres byzantins de Venise. Il continue à les produire utilisant les méthodes artisanales apprises sur le terrain.

lire plus
Deuxième partie: Les Carmes Déchaux à Venise et leur jardin

Deuxième partie: Les Carmes Déchaux à Venise et leur jardin

Dès le début de leur installation à Venise, à la place qu’ils occupent toujours, les frères Carmes DÉCHAUX disposaient d’un beau jardin ; aujourd’hui encore, cette zone est un unicum précieux dans ma ville grâce à la quantité d’herbes médicinales qui y sont cultivées, mais aussi d’un point de vue conceptuel, symbolique, allégorique et «mystique».

lire plus
Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Présences de Mariano Fortuny y Madrazo à Venise (à savoir) « le but de ma vie est l’art »

Mariano Fortuny était une personne polyvalente et entreprenante aux multiples facettes, avec une culture vaste et éclectique. Il était dessinateur, styliste et créateur, il photographiait avec un œil expert et il créait des lampes, des tissus et des vêtements. Il a vécu plusieurs dizaines d’années de sa vie à Venise, au Palazzo Pesaro degli Orfei, et il a acheté pour sa fabrique le site d’un ancien couvent avec un jardin à la Giudecca en le faisant revivre.

lire plus
L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

L’ecroulement de la Libreria Marciana sur la Place Saint Marc: La Sérénissime République de Venise et l’architecture à « l’antica »

Une catastrophe se passa à Venise, sur la place Saint Marc, le 18 décembre 1545: la voûte en construction pour la nouvelle Bibliothèque Marciana s’écroula ruineusement. Cela fut un rude coup pour l’architecte Jacopo Sansovino, qui était arrivé à Venise avec l’ambition d’y introduire la grandeur de l’architecture de la Rome ancienne.

lire plus
La céramique vénitienne

La céramique vénitienne

Si l’artisanat artistique du verre de Murano est en général assez connu, la céramique vénitienne est méconnue de la plupart des visiteurs à Venise. On peut voir une de plus belles collections, entre autre des pièces de l’entreprise Vezzi, dans un palais du XVIII siècle, la Ca’ Rezzonico, mais aussi remonter aux origines des céramiques faites avec les techniques byzantines, dans le musée de la Ca’ d’Oro. Grâce à Maria Grazia, une de nos Bestveniceguides, vous pourrez découvrir non seulement les deux splendides palais, mais aussi des très belles pièces d’un des plus anciens artisanats artistiques de Venise.

lire plus
Le jardin Contarini Dal Zaffo

Le jardin Contarini Dal Zaffo

Le grand jardin fait référence à une branche de la famille Contarini, l’une des familles les plus anciennes de Venise et la seule à avoir eu huit Doges pour représenter la ville.
Au cours des cinq siècles de son histoire, le jardin a changé plusieurs fois et montre aujourd’hui encore les traces de son long passé mais, en même temps, dans ses grands espaces, la richesse de multiples plantes et fleurs du présent.

lire plus

Recent Comments

    Translations: English Deutsch Italiano Русский Español Čeština polski Română српски