Les pavements vénitiens, comme des tapis de marbre coloré

Les pavements vénitiens, comme des tapis de marbre coloré

Colorés et raffinés, les dessins des anciens pavements vénitiens ressemblent à de riches tapis de marbre où les matériaux et les formes changent selon les époques. Dans les églises autant que dans les palais ces mosaïques splendides continuent à nous surprendre avec leur beauté et variété de couleurs.

Une ville qui épousa la mer: la fête de la Sensa

Une ville qui épousa la mer: la fête de la Sensa

“Desponsamus te, mare, in signum veri perpetuique dominii”: avec cette déclaration d’union sacrée, le jour de l’Ascension, le doge célébrait le mariage de Venise avec la Mer Adriatique, et il faisait glisser dans l’eau de son bateau de parade, le Bucentaure, une bague nuptiale en or. Orgueilleuse affirmation de puissance maritime, mais non seulement, l’origine de cette cérémonie serait à relier à une bénédiction de la mer pour l’expédition maritime en Dalmatie du doge Pietro II Orseolo en l’an 1000. À celle-ci on ajoutera des véritables épousailles à la suite de la tradition légendaire de la remise d’une bague au doge Sebastiano Ziani de la part du pape Alexandre III, au moment de la paix de Venise avec Frédéric Barberousse en 1177. Aucune autre fête et tradition fut plus importante tout le long de l’histoire de la République de Venise. Aucune autre célébration d’autrefois et d’aujourd’hui nous rappelle d’une manière aussi magique et symbolique que l’existence et le destin de cette ville, née sur de la boue, est intimement liée à la mer.

« Pianississimo » et « Sospiroso come il Ponte dei Sospiri » : c’est le Museé des instruments de musique du Conservatoire de musique Benedetto Marcello, à Venise, au Palazzo Pisani

« Pianississimo » et « Sospiroso come il Ponte dei Sospiri » : c’est le Museé des instruments de musique du Conservatoire de musique Benedetto Marcello, à Venise, au Palazzo Pisani

Vous aimez la musique ? Vous aimez voir comment elle est miraculeusement produite ? Au Musée du Conservatoire de Venise, plusieurs instruments de musique y sont exposés, beaux à voir mais plus ou moins mystérieux pour les non-experts ; En les regardant bien, ils peuvent ouvrir une lueur et peut-être … percer l’obscurité …